W E S 14 JUIN 07

 

 
 QUOTIDIEN D ORAN DU 16 JUIN 2007  PAGE 19 
Ghazaouet Formation et sensibilisation contre le diabète

par Belbachir Djelloul

La daïra de Ghazaouet compte près de 3.000 diabétiques. L'association El-Amal des diabétiques a organisé ce jeudi à l'hôtel Ziri, une journée de formation et de sensibilisation contre la maladie du diabète qui agit en véritable maladie épidémiologique dans le monde, en Algérie et particulièrement à Ghazaouet, présidée par M. Salah Mohammed, vice-président de l'association et en présence du président de la Fédération nationale des diabétiques. «Nous avons près de 3.000 cas à Ghazaouet, ce qui représente 9 à 10% de la population avec une prédilection dans les hameaux de Beghaoun et Bedâa due en grande partie à l'hérédité et aux mariages consanguins. Nous avons plus de 1.000 adhérents dans notre association et nous recherchons par ces journées, la sensibilisation mais aussi la prévention afin d'éviter les conséquences graves et l'amélioration de la prise en charge des malades. D'autre part, nous essayons de faire connaître le diabète aux malades, aux familles, expliquer la réalité du quotidien des personnes concernées (complications rénales - déjà 8 malades attendent la dialyse - et amputation du pied...) et surtout dédramatiser le diabète qui touche plus d'1,5 million de personnes en Algérie. Mais notre objectif principal aujourd'hui, c'est la Maison du diabète, c'est un projet pilote qui nous tient à coeur et qui est déposé au niveau de différents ministères, notamment celui de la Solidarité», nous déclarera le Dct Bennaï Abderrahim, président de l'association El-Amel des diabétiques, qui ajoute qu'une telle initiative devrait être encadrée et parrainée par le secteur sanitaire de Ghazaouet car plus de 10% du budget de la santé publique est réservé au diabète.

 Selon le Dct Sahouli Djamel, spécialiste en médecine interne à Tlemcen, il n'y a pas de statistiques fiables en Algérie à cause de l'absence de dépistage et de difficulté à réaliser des enquêtes. Toutefois, ils sont quelque 1,5 million dans notre pays. Mais selon l'OMS, ils étaient 30 millions dans le monde en 1980, 150 millions en 2000 et on estime qu'ils seront quelque 350 millions en 2025 dont les deux tiers font partie des pays émergents. Cependant, ajoute-t-il, ces statistiques restent en deçà de la réalité car pour 1 diabétique de type 2 connu, il y a un diabétique méconnu. En Algérie, nous avons un retard de 7 ans environ concernant les chiffres.

 Le programme de l'après-midi a surtout touché la formation des médecins avec «l'insulinothérapie chez le diabétique type 2" présentée par le Dct Siba. Pour sa part, le Dct Hebri a souligné, dans son intervention «Hypertension et diabète», que c'est une association pourvoyeuse de complications cardio-vasculaires qui conditionne le diabète du type 2. 70% des personnes meurent de complications cardio-vasculaires». Le Dct Kandouci du CHU de Tlemcen, dans «Micro albuminurie», a annoncé que tous les pays sont concernés par le diabète et que la prévalence est passée de 2% à 8%. C'est une augmentation très rapide à cause du mode de vie. La journée sera achevée à la station balnéaire de Marsat Ben M'hidi où une table ronde est organisée autour du devenir de l'association El-Amal des diabétiques et le projet de la Maison du diabète.
 

ASSOCIATION D’AIDES AUX DIABETIQUES DE LA DAIRA DE  GHAZAOUET

Tel et Fax :   043.32.68.55 p 07.71.27.40.76.

Email : bennaiffr@yahoo.fr

   www.e-monsite.com/aaddghazaouet

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site